REMISE DES CARTES 2016/2017 JEUDI 8 SEPTEMBRE DE 18 A 20 H AU LOCAL DERRIERE L'EGLISE

________________

ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE 2016 DE L'ACCA LE VENDREDI 10 JUIN 2016 A 19H SALLE DESESTREIT

________________


Le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique (SDGC)
pour la Haute Savoie pour la période 2013-2019 a été approuvé par le préfet et entre en application à compter du 1er juillet 2013.

Beaucoup de choses dans ce SDGC. Noter en particulier :
124) Carnet de battue et gilet de visualisation de couleur vive obligatoires pour les battues communales organisées sous l’autorité du président (ou délégué) d’ACCA, AICA ou CP.
125) Port obligatoire, au choix, d’un dispositif de visualisation de couleur vive en action de chasse, et quel que soit le mode de chasse.


Cliquer ici pour le télécharger






Les Honneurs de la Chasse 2013

L'ACCA de Garganvillar dans le Tarn a obtenu les Honneurs de la Chasse Laurent-Perrier-Groupama 2013 pour la préservation de la biodiversité en faveur de la caille. Toutes nos félicitations aux membres de cette ACCA.
__________________














Gilet de l'ACCA de Saint Jorioz

Les membres de l'ACCA de Saint Jorioz peuvent acquérir un gilet
avec le logo de l'ACCA de Saint Jorioz brodé dans le dos
pour 51 € TTC










Notre Site Internet et notre Logo sont partenaires de la Société de Vénerie. Respectueux de tous les modes de chasse, c'est dans cet esprit et en accord avec la Société de Vénerie que nous avons échangé nos liens. Chers internautes, n'hésitez a visiter leur site, ce n'est que du bonheur...








En cliquant ici : Une petite vidéo :
Vive la moisson ... de sangliers ...




L'ACCA de SAINT-JORIOZ à la UNE de la Revue Nationale de la Chasse.
Merci à toute l'équipe de la RNC, Antoine Berton, rédacteur en chef et ses collaborateurs parmi lesquels Daniel Girod, journaliste cynégétique de nous avoir consacré un 4 pages à la rubrique "territoires" dans son numéro de juillet 2011, sous le titre "L'ACCA de SAINT-JORIOZ, le bonheur entre Lac et Montagnes"







Le Prix des Honneurs de la Chasse-Laurent-Perrier-Groupama 2011.

Ce jeudi 21 avril 2011, au siège de Groupama, rue d'Astorg dans le 8eme arrondissement à Paris, les membres du jury sous la houlette du président Mr Michel HABIG ont reçu les candidats présélectionnés. Chaque dossier a été présenté au jury, la délibération fut longue. Le GIC du Pays Castrais dans le Tarn est lauréat 2011 pour sa gestion du petit gibier, notamment pour l'espèce lièvre. Une mention spéciale a été attribuée au GIC de Bercé dans la Sarthe pour l'implication dans la gestion d'un site Natura 2000, et son intégration au réseau Agrifaune. Richissime expérience pour notre président Marcel Bouvier qui officiait en tant que membre du jury. Au cours du déjeuner qui a suivi, notre dynamique ACCA de Saint-Jorioz, lauréate 2010, a souvent été à l'ordre du jour.




Escapade parisienne : la campagne à la ville: l'enchantement par la découverte !!!!


Enfin, Marie-Cécile et moi-même avons pu honorer ce séjour dans la capitale offert en 2009 par tous les membres de l'ACCA de Saint-Jorioz. Samedi 26, grâce à un guide hors pair, nous avons pu découvrir les lieux mythiques de Paris. Après un déjeuner avenue Wagram, départ pour le faubourg Saint-Honoré, les Champs Elysées, l'Arc de Triomphe , passage devant l'Elysée, remontant la rue de la Paix, arrivée Place Vendôme avec cette imposante colonne, poursuite par la Place de l'Opéra et le Boulevard Hausmann, coup d'oeil au théatre de la Comédie Française, arrivée près du Louvre et ses galeries sur 3 kms de façades, découverte du Jardin des Tuileries, le Pont de la Concorde, l'Assemblée Nationale, l'Obélisque, le Petit et le Grand Palais, visite de la Cour des Invalides et sa Chapelle, poursuite par la rue de Grenelle, haut lieu de différents ministères, remontée de la rue de Varenne à proximité de Matignon, retour par le légendaire quartier de Saint-Germain des Prés, arrêt devant le palais du Luxembourg et son parc arborisé de 25 hectares, passage par le Quartier Latin, l'Hôtel de Ville, les Halles, la Sorbone, l'Hopital du Val de Grâce, Montparnasse et sa Tour, pour terminer la visite face à la Bergère des nuages, la majestueuse et toujours jeune Tour Eiffel vu depuis les jardins du Trocadéro, ce quartier BCBG de la capitale. Le lendemain, dimanche 27, changement de décor en découvrant durant toute la journée cet imposant Salon de l'Agriculture, en somme, la France de nos territoires, de nos régions, de nos campagnes des saveurs et des accents. Que nos sympathiques abondancières savoyardes semblaient frêles à côté des monstres charolais ou limousins de plus de 1600 kgs.
Amis, chasseurs de Saint-Jorioz, Marie-Cécile et moi-même vous adressent un chaleureux et amical MERCI pout tant de générosité.
Marcel





Le Père Noël avant l'heure pour nos épouses !



Une idée originale et une grande première qui a fait l'unanimité du conseil d'administration de l'ACCA en septembre dernier, un rendez-vous au féminin pour nos épouses ou compagnes sur le thème " bienvenue au 7ème art ". 35 épouses ou compagnes ont répondu présentes pour assister à une soirée cinéma le vendredi 10 décembre pour le film "POTICHE " de François Ozon. A l'issue de la représentation, une collation est servi autour du verre de l'amitié. Du neuf, toujours du neuf avec les chasseurs de Saint-jorioz au coeur de la nature.


L'ACCA de Saint Jorioz a accueilli la Revue Nationale de la Chasse les 20 et 21 novembre



Le concert de Saint Hubert 2010 par les trompes du Viviers de Savoie et présenté par Daniel Girod en cliquant ici

______________________________________________


Ayant appris le décès de Monsieur Bernard de NONANCOURT, président d'honneur de Champagne Laurent-Perrier et fondateur des Honneurs de la Chasse, le président, les membres du CA, et l'ensemble des chasseurs de L'ACCA de SAINT-JORIOZ s'inclinent respectueusement devant cette disparition.

______________________________________________________




Aux Internautes,

Qu'attendre du site internet de l'Association Communale de Chasse Agréée de Saint Jorioz ?

Améliorer le blason de la chasse et du chasseur, en élevant le niveau de ses adhérents, en partageant l'espace, en s'ouvrant aux autres utilisateurs de la nature et en communiquant avec le public.

Si nous savons relever ces défis, la chasse peut mieux être acceptée. 

Notre conception de la chasse est basée sur 6 axes prioritaires : 

  1.  La gestion de la faune et des espaces naturels dans la biodiversité pour parvenir à ce fameux équilibre agro-sylvo-cynégétique Nos partenaires nous observent et nous écoutent; ne les décevons pas.
  2. La connaissance, en réalisant annuellement des soirées thématiques pour tous, public et chasseurs
  3. le partage et la découverte du territoire avec les non-chasseurs, les jeunes chasseurs; la nature doit être un terrain de rencontre
  4. le respect de la nature passe par le respect de tous ses utilisateurs, des chasseurs entre eux et de la faune
  5. la communication avec le public et le tissu associatif local
  6. la sécurité en formant les chasseurs et en respectant les règles impératives de sécurité

Les pistes de travail et de réflexion sont le choix de notre association dynamique et moderne où la chasse cultive la convivialité et le respect de tous.

                                                     Marcel BOUVIER

                                                    Président de l'ACCA de Saint Jorioz

Présentation de l'Acca de Saint Jorioz :

Le Territoire et le gibier :

L'Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) possède un territoire cynégétique original puisque notre commune s'étire des berges du lac d'Annecy au sommet du Semnoz (alt 1700 m) en passant par la forêt de Rogemont jusqu'aux limites de Duingt et Saint Eustache. D'une superficie avoisinant les 2 200 hectares, elle est amputée dans les années 1930 de 365 hectares de forêt, principalement d'essences résineuses sur la partie sommitale du Massif du Semnoz et vendue aux Domaines. Cette surface, devenue dès lors la forêt domaniale du Semnoz est gérée tant au niveu sylvicole que cynégétique par l'office national des forêts.

La configuration et l'évolution urbanistique de la commune ces 30 dernières années ont changé la donne en matière de chasse.

Dans les années 1950 à 1970, l'action de chasse se pratique couramment dans la partie basse, la plaine où le petit gibier est bien présent : lièvres et faisans notamment. Ensuite, le mitage plus important du territoire, la fréquentation de l'espace et le dérangement omniprésent ont changé le comportement de la faune pour arriver aujourd'hui à une chasse vouée plus particulièrement au grand gibier sur la partie boisée de Rogemont, du Chenêt, du Var et du Semnoz où les espèces chevreuil, cerf et sanglier colonisent ces secteurs et cohabitent harmonieusement puisqu'ils n'ont ni le même domaine vital, ni les mêmes remises et ne partagent pas la même nourriture. Quelques chamois fréquentent la ligne de crête dans la zone de la croix de la Cochette provenant du Roc des Boeufs. Les prairies de fauche luxuriantes et bien entretenues sont appétantes pour les cervidés (cerf et chevreuil) au printemps, assurant ainsi au gibier une nourriture abondante et de qualité à l'approche des naissances.

Le lièvre est toujours une espèce convoitées par quelques chasseurs possédant un ou des chiens bien créancés sur le "capucin". Un beau rapproché sur un pâturage et une "belle menée" : quel plaisir des yeux et des oreilles !!! Quelques passionés de bécasse chasse la mordorée à partir de fin octobre. Le Pigeon ramier, oiseau de passage, passionne quelques nemrods.

Maître goupil habite également notre commune où quelques poulaillers et ses hôtes pâtissent de son passage.

De nombreuses espèces de canards de surface (colverts, sarcelles ...) et canards plongeurs (milouins, morillons ...) fréquentent le lac d'Annecy où la chasse y est rès réglementée depuis 1992 grâce à la création de l'Association Intercommunale de Chasse Agrée (AICA) regroupant toutes les communes du bord du lac. Depuis 2000, la puce du canard (dermatite cercaisinenne) fait son apparition sur les rives du lac. Une régulation de l'espèce col vert est nécessaire pour éviter cette contamination.

Les Hommes :

En 1949/1950, la société de chasse présidée par Guy MUGNIER-POLLET, épaulé par Emile BOUVIER, vice président, Paul GARDET secrétaire, Alexis DECOUX, trésorierr, Jean DRUGE et Francis TISSOT membres du comité. Pierre BERTOCCHI et Léon MEGEVAN en sont les chefs de battue. Le nombre d'adhérents à l'époque est de 46 memebres et la cotisation s'élève à 525 francs (anciens bien sûr). A ce jour, seuls 3 de ces membres sont présents parmi nous : Camille MORISET, Lucine ROSE et Gaston VAGLIO. Les 43 autres ont rejoint les grandes chasses éternelles et silencieuses; ce sont pour la plupart les racines de notre terroir saint jorien. Ayons une pensée pour eux, ils nous ont tant appris ... Cette société de chasse Saint Hubert de Saint Jorioz est devenue officielle le 20 févrierr 1936 puisqu'auparavant, depuis 1925, elle s'intitulait la Société de chasse de la rive gauche du lac.

En 1951, Marc DECOUX en devient le président jusqu'en 1961. En 1954, le nombre de chasseurs chute à 17 membres. Cette même année, après quelques dissensions locales, une seconde société de chasse, les Amis du Semnoz, est créée sous l'impulsion d'Emile BOUVIER et jean COUTIN. Ces deux associations exercent leur action de chasse sur des territoires différents et bien définis, seul l'assentiment des propriétaires sous forme de signatures est nécessaire pour chasser sur leurs terres. René MAGNIN de Sévrier assure la présidence des Amis du Semnoz. en 1962, Robert MEGEVAN est élu président de la Saint Hubert, mais , refusant ce poste, il est remplacé par Jacky AGNELLI jusqu'en 1968. Entre temps, en 1964, le sénateur Verdeille fait adopter une loi par le parlement, la création des Associations Communales de Chasse Agréée (ACCA) laquelle est suivie 27 mois plus tard de son texte d'application qui a d'ailleurs soulevé des craintes dans le monde cynégétique car elle va modifier son organisation.

En 1968, les deux sociétés de chasse se regroupent pour formerr l'actuelle Association Communale de Chasse Agréée de Saint Jorioz, présidée successivement par Jean Baptiste RIGOUT, Maurice PELISSIER, Jean LAIGNEAU, Maurice BERTOCCHI, Marcel BOUVIER, Pierre DRUGE, Georges ROSAZ, Jean Paul DURAND, Jean Pierre BOURDON. En juin 2001, Marcel BOUVIER reprend les rennes de l'association. Le nombre d'adhérents a dépasé les 80 membres pour stagner aujourd'hui à 70.

Les actions :

Hormis l'action de chasse et la gestion du patrimoine faunique, l'association participe à la vie communautaire touchant l'environnement et les festivités. Dans les années 1960, la société de chasse organise début septembre le traditionnel bal de la vogue de Saint Jorioz, ainsi qu'un ball trap permettant 'd'améliorer l'ordinaire'. Plusieurs manifestations pédagogiques sur la nature en faveur du public et des scolaires ont été engagées de 1987 à 1994 : "les bottes vertes", les journées de l'environnement, les comptages de gibier, les visites d'aménagement cynégtiques, la reconnaissance des traces d'animaux. Une première dans les annales, la fête et la messe de Saint Hubert en l'église Saint Nicolas ded Saint Jorioz le 3 novembre 1990, riche en son et en couleur grâce à la participation des trompes de chasse de l'équipage du Rallye sous Bois de Saint Jeoire en Faucigny. Cette manifestation a fortement marqué la communauté saint jorienne et bien au delà. De 2002 à 2005, la messe de Saint Hubert est reconduite avec la participation du rallye Trompe de Poisy.

La traditionnelle soirée cerf à but convivial s'organise depuis plus de 20 ans. En 1991, l'ACCA offre une série d'ouvrage sur la faune à la bibliothèque du FJEP. Au printemps 1999, une exposition axée sur la connaissance du cerf et de la faune locale reçoit la visite de près de 1000 personnes. Dès 2001, de nouvelles actions techniques et cynégétiques voient le jour : cultures à gibier, poses de miradors, recherche de faons de chevreuil avant les fnaisons, aménagement de sentiers ... La communication interne et externe fait son entrée à l'ACCA : journée non chasseurs, jeunes chasseurs, soirée thématique, création de notre site internet ...

Avenir de la chasse et rôle du chasseur :

De 1950 à ce jour, que d'évolutions et de transformations tant environnementales et urbanistiques que techniques et humaines. La chasse se doit d'évoluer et de s'adapter à ces mutations profondes. C'est à ce prix là que nous pourrons continuer à pratiquer cette passion ancestrale dans le respect du gibier bien sûr mais également dans le respect de tous les autres utilisateurs de la nature, dans le respect des agriculteurs, des forestiers qui sont nos principaux partenaires mais également des acteurs économiques. Soucieux d'une saine et rigoureuse gestion, le chasseur se doit d'assurer par ses prélèvements le meilleur équilibre agro-sylvo-cynégétique. Au sein de la communauté saint jorienne où la population a pratiquement quintuplé ( 1 181 habitants en 1954 et près de 6000 en 2008), le chasseur doit savoir communiquer et informer, en somme être un vulgarisateur aux yeux du grand public qui se pose tant de questions, souvent bien légitimes sur la chasse et sa pratique. Mais, pour ce, il faut de la foi dans certaines idées, de la détermination et de l'énergie.

Aujourd'hui, rester reclus et tourner vers le passé n'est pas la bonne méthode. Que l’internaute que vous êtes soit rassuré. Tous les chasseurs ne sont pas des répliques des stéréotypes célèbres du sketch des Inconnus. Certes, il existera toujours, comme dans toute organisation sociale, et ce malgré les efforts de formation, de pédagogie et de communication que nous déployons, des personnes qui, par leurs comportements, leurs excès et leurs attitudes, porteront atteinte à l’image moderne et responsable de la chasse et des chasseurs que nous promouvons. Toutefois, aujourd’hui, les femmes et des hommes qui s’investissent dans le monde de la chasse agissent en personnes responsables. Ils sont une grande majorité et je m’en réjouis. Profondément attachés aux valeurs de la nature et du monde rural, ils sont avides de savoir et de connaissances. Ce qu’ils souhaitent avant tout : faire partager, avec le souci constant de la convivialité et du respect d’autrui, leur passion au plus grand nombre pour que la chasse soit mieux comprise et mieux tolérée par les non-initiés.

La chasse est avant tout une belle leçon d'humilité. Elle n'a, à mon avis, pas besoin d'être défendue; elle a surtout besoin d'être bien expliquée sans détours et sans démagogie.

L'ACCA de Saint Jorioz : une association qui va de l'avant avec ses 73 adhérents d'une moyenne d'âge de 52 ans et qui a choisi comme maxime : Rassembler pour réussir! et ça marche !!.

Marcel BOUVIER

Président


Bienvenue dans le Cercle des Honneurs de la Chasse
La Socièté de Chasse de la RONZE dans la Loire, près de Saint-Etienne a été élue Lauréate des Honneurs de la Chasse-Laurent-Perrier-Groupama 2012 par les membres du jury. Ce sont ses actions en faveur de la recolonisation végétale et faunistique des friches minières de la Chazotte qui a retenue l'attention du jury. Le GIC du VAL-DUNOIS dans la Marne a reçu la mention spéciale, ce GIC fait partie du réseau Agrifaune et son objectif est d'accroitre les populations de lièvres, perdrix grises et faisans communs. Les Chasseurs de l'ACCA de Saint-Jorioz vous félicitent pour la pertinence de vos dossiers. Bravo à tous !



L'ACCA de Saint-Jorioz collabore pleinement à cette journée "découverte du cerf sur le Semnoz" le samedi 7 juillet prochain. Sur un parcours facile et ombragé, en forêt, venez découvrir "sa majesté le Cerf" à travers plusieurs stands qui vous feront découvrir la biologie de cette espèce. Venez nombreux.


Grande nouveauté lors de l'Assemblée Générale des Chasseurs 74 à Morzine. Vous pouvez consulter la brillante intervention (cliquer ici pour télécharger) de Mme Marie-Claude Perrin, institutrice à Megève chaleureusement acclamée par plus de 500 chasseurs et personnalités. Elle a retracé les actions pédagogiques sur les quatre saisons du cerf initiées par la FDC 74, et auxquelles participent des chasseurs locaux.